Pouffe mais, point trop n'en faut !

Pouffe mais, point trop n'en faut !

J'aime pô les gnomes !!!!

    Hier je suis allée me promener, *La Bulle lovant gravement le soleil, les parcs et les canards* parce qu'il faisait beau, parce que je n'avais pas trop le moral, parce que je voulais mettre mon nouveau collant noir avec la petite bande de paillettes dorée à l'arrière qui remonte tout le long de la jambe...

Bon au final, j'ai annulé le collant à paillettes et la jupe parce que je me faisais l'impression d'avoir viré hamster boulimique pendant la nuit donc je me suis rabattu sur un pantalon spécial RAS *Mais arrêtez dont de vous surexitez comme cela devant tant de détails passionnants !!* . Donc pantalon/pull/blouson et yeux archi maquillés *Sinon la Bulle ne serait pas la Bulle CQFD*, et hop la Bulle se rend à la gare avec ses gros écouteurs jaune poussin.

Arrivée sur le quai avec la démarche spéciale "Eyes of the tiger" parce que la chanson hurlait dans mes oreilles, je sens d'un coup une petite main qui se glisse dans la mienne. Je sursaute interloquée et regarde par terre. Là un gnome me regardait avec de grands yeux émerveillés et toutes quenottes dehors... Je me penche pour zyeuter ce mini intrus de plus près et lâche un "P'tain mais tu sors d'où toi ?!?" avec la tronche plus-exaspérée-tu-meures.
En réponse, j'ai eu une sorte de gargouillis ravis du gnome. Là, la panique à commencé à m'envahir. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire de ce gnome de compagnie ? Et puis bon, qui ne sait pas que je n'aime pas les mômes et que dès que l'un est dans les parages, je ne sais plus quoi faire...
J'ai bien songé à le refourguer discrètement à la première nana qui passait pas loin, mais un minimum de bon-sens m'a retenu. "Elle est ou ta maman ?" *accompagné de ce qui se voulait un sourire mais qui a dû ressembler à une sorte de grimace*. Re-gargouillement gnomesque. Finalement, j'ai vus une femme nous foncer dessus complètement hystérique et secouant ses bras dans tous les sens. J'en ai déduis que ça devait être la mère du Chôse gargouillant. J'ai donc refourgué le gnome dans un soupir de soulagement.
Après moult remerciements de la mère les deux sont repartis. Le machin m'a même fait un petit aurevoir de sa petite mimine avec un grand sourire qui lui a coupé sa tête en deux...

Je me suis fendu d'un sourire et d'un signe de la main... Finalement, il était mignon le gnome... *Ouais nan, faites comme si je n'avais rien dit !*


motherhood 2.jpg
Image de The Motherhood Manifesto.



19/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres