Pouffe mais, point trop n'en faut !

Pouffe mais, point trop n'en faut !

Allez, hop hop hop !!

 

   Dans l'après-midi, j'ai songé qu'il faudrait que je me remette au sport. L'idée à germée a partir du repas du midi. Puis, à 14h je me suis dit qu'il fallait que j'aille courir...

Vus qu'il s'est passé quelques années depuis mes derniers efforts intensifs dans le domaine, j'ai un peu trainé la patte. Du coup, je me suis fait les ongles façon péripatéticienne au fin fond de l'URSS, devant une super émission hyper instructive : "relooking extreme, spécial obèse". Quand j'ai vus une nana passer de 150 kilos à 68 kilos, là je me suis dit qu'il serait temps d'agir pour ma part. Donc à 17h, j'étais en tee-shirt et survet. Sauf que... pas moyen de décoller de mon canapé. Je me suis donc décidé à appeler Monsieur Jetefaisrêvermalgrémoi pour lui annoncer héroïquement que j'allais courir. J'étais du coup, obligée d'y aller la mort dans l'âme.

Au final, je ne me suis pas si ma débrouillée que ça. Je me fixais des objectifs genre : "vas jusqu'au lampadaire, après tu marches.". Arrivée au lampadaire en question : "non continu jusqu'à la poubelle là-bas.". Au final, j'étais cassée, en sueur, avec l'impression d'avoir du feu dans les poumons et j'ai maudit Monsieur Jeneteparleraisplusjusqu'àlafindemavie pour m'avoir dit que ça me ferait du bien. Non, je n'allais pas bien !!! Et surtout, je n'arrivais vraiment pas à me souvenir du pourquoi j'avais eu cette idée saugrenue d'aller suer sang et eau ! J'avais envie de manger un cornet de frites. J'avais envie d'un cigarillo (je sais, ça n'est pas bien, c'est pour cela que j'ai arrêté). Et j'avais envie de faire pipi *mais ça, je crois que c'était un prétexte pour rentrer chez moi au plus vite...!*. Je suis alors allé chercher au tréfonds de ma mémoire le pourquoi du comment... Ah oui, pour maigrir !! Je suis passé de presque 70 kilos à 57. Mais je veux plus.
Je me suis donc mise à me hurler dessus dans ma tête : "Allez, on se bouge ce derrière en porte-avions ! On se remue les jambonneaux ! Vas cherche tes 50 kilos ma grosse !!".
Au final, j'en suis arrivée à être en colère contre moi-même de me gueuler dessus de la sorte ! *grosse fatigue*.

Par contre, pour celles qui voudraient s'y mettre aussi quelques conseils :

 - On pense à s'échauffer avant !
 - On s'attache ses cheveux longs si on ne veut pas qu'ils fassent office de serpillère ! Au retour je ressemblais à une sorte de vieux cocker trempé...

 - On se met du déodorant !! Que je m'explique avant que tout le monde ne s'imagine que je pue à 20 bornes en permanence... Quand je suis chez moi et que je ne bouge pas beaucoup, je n'en met pas, surtout quand il n'y a pas la canicule. De plus je prend un petit traitement à base de sauge qui est très efficace pour combattre la transpiration. Alors... Mais, il faudrait par contre que je songe à m'en mettre quand je fais du sport, parce que là, je me demande si je ne vais pas brûler mes vêtements directement !!

 

Bref, je suis revenue chez moi en me trainant contre les murs. J'ai monté mes 7 étages à pieds en m'asseyant quasiment sur chaque marches, mais je suis arrivée en haut, en nage et rouge comme une tomate éclaté. J'ai haïe Monsieur Quimefaitrêverdebout de ne pas être là pour me faire un massage ou un câlin, ou les deux *il n'est pas creuvard, donc, ça aurait pu passer*. J'ai bu des litres d'eau directement dans ma baignoire tellement je me suis précipiter dedans avant même d'être passé par la cuisine. Et, une heure plus tard, j'étais prête à repartir... Je ne puis que vous conseiller de dépasser les premiers instants de torture pour après être pleinement satisfaire de vous ! *Par contre, je ne sais pas si demain matin, je serais aussi heureuse avec les courbatures ?!?*.
 

Parce que j'ai trop le "style" *à prononcer à la Christina Cordula pour plus de réalisme* pour aller courir...





17/04/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres