Pouffe mais, point trop n'en faut !

Pouffe mais, point trop n'en faut !

Mélodi-aaaaah chérie !

 

  Ami(e)s de la bonhomie, bonjour!

 

Aujourd'hui, je vais vous entretenir à propos de ma nouvelle meilleure amie. Comprenez par-là, ma nouvelle pilule. On peut dire, que le contraceptif est quand même l'un des pilier inébranlable dans la vie d'une femme. Alors imaginez mesdames:

 

Vous vous rendez guillerette et pleine d'allant, la carte vitale brandie par votre mimine *manucurée* au dessus de votre tête, chez votre gynécologue. Elle (ou lui, ne soyons pas éhontément sexiste!), par contre, est loin d'être votre meilleure amie... Cette garce qui vous laisse le postérieur aux quatre vents, affublée de vos chaussettes et de votre tee-shirt *mais, comment, comment diable peut-on ne pas se sentir affreusement ridicule dans une telle position ?* et qui ensuite vous trifouille les entrailles avec un air docte... Ah, juste pour le fun, on aurait envie de la pousser sauvagement, les pattes en l'air sur ses foutus étrillers gelés !!! Bref, tout se déroule pour le mieux, jusqu'au moment ou vous lui faite part de votre souhait de changer de moyen de contraception.

 

Là, affreuse madame nous sort de ses petits tiroirs un tas d'objet plus ou moins barbares. Des patchs. Bon ça, on situe ce que c'est. Un stérilet. Rhôôô là là, même le gode taille XXL que vous avez entraperçus dans un des films de votre chéri vous a fait moins peur. Un anneau vaginal. Pas mal du tout ce chose, mais à poser soi-même tout de suite, on a peur de faire les choses de travers et de risquer se retrouver avec un embryon dans les orteils. Et puis, viens une tonne de plaquettes de pilules. Des emballages rond, rectangulaire, des pilules vertes, roses, blanches. Là, semble le moyen le plus simple au final. Va pour choisir une pilule...

 

Et bien dans la tonne de petites plaquettes, vilaine madame en brandis une sous votre nez: "Celle-ci devrait pouvoir vous convenir. Bon elle n'est pas prise en charge donc, ça vous fera 13€ par mois à sortir du fond de votre porte-monnaie vide." Bien, bien, bien... Soit, comme cela, je ne culpabiliserais pas d'agrandir le trou béant de la sécurité sociale!

Grand sourire *ah y'est, mes ovaires sont sauvés*, et écriture de la prescription. Là, l'odieuse madame donne le nom de votre nouvelle amie: Mélodia...

 

Alors là, les yeux me sortent des orbites. J'ouvre la bouche complètement médusée. De la fumée commence à sortir par mes nasaux. Dites moi que c'est une blague !!! Je vais devoir avaler 7/7 jrs, jusqu'à ma délivrance, un comprimé qui est un ersatz du prénom de l'ExChérie !!! L'ex de ce qui était censé être mon chéri, m'a pourrie ma relation et maintenant cette truffe me pourris ma contraception par médoc interposé... Pourquoi, mais pourquoi ??? En plus, ignoble madame s'est gourée, elle coûte 32€ cette peste! Chieuse jusqu'au bout cette fille, même sous forme médicamenteuse...

 

C'est gagné, je vais me mettre à cirer les pompes du bon Dieu un peu plus souvent! Sur ce mes bons amis, je vous laisse, j'ai une dinde à aller gober!

 



16/04/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres