Pouffe mais, point trop n'en faut !

Pouffe mais, point trop n'en faut !

Une histoire de boules...

L'homosexualité, tout un sujet... Mais peut-être avant tout, une notion du Bien et du Mal... ?

J'ai eu l'occasion d'avoir une discussion avec
une personne proche, au sujet d'une jeune fille qui annonce à sa mère qu'elle est lesbienne. La personne à beaucoup rit de toutes les idées reçues que j'ai retranscrite non sans humour *et que vont penser les voisins hein ? Tu y as pensé aux voisins avant de te lancer "là-dedans" ?!?* . Néanmoins, je sais que cette personne n'est pas "fana" des homos et qu'elle trouve que d'un coup d'un seul ils ont pullulé dont ne sais où *se doit être à la mode comme les allergies au gluten, non ?* . Donc, pour cette personne, "Ok, ces gens là existent mais, moins je les vois et mieux je me porte". Hors cette mauvaise foi polie est très loin de me convenir !
Je ne me jouerais pas genre la Jeanne d'Arc des homos, mais je souhaiterais simplement soulever un point qui me semble tellement évident qu'il en devient transparent aux yeux de certain, selon mon ressentis...

Que nous ne soyons pas gay, lesbienne ou bi nous-même c'est notre droit le
plus strict *et vive la démocratie bordel !!!* ! Que les autres soient ce qu'ils veulent/peuvent être, c'est aussi leur droit le strict... Après pour le coup des gniards, du "naturel" etc etc, bon je vais laisser le pape et le pilier de comptoir en bas de chez moi en débattre ensemble ! Par contre, en ce qui concerne ce qui est Bien ou Mal, là j'ai envie de mettre mon grain de moutarde à l'ancienne.
Pour moi, voir :
 - une femme se faire violer dans une rame de métro sans réagir, ça c'est --> Mal !
 - un homme ramasser un oiseau blessé, ça c'est --> Bien ! 
 - une femme tabasser un Noir, ça c'est --> Mal !
 - un homme laisser son chien dans sa voiture en plein soleil, ça c'est --> Mal !
 - une femme aider un aveugle à traverser la route, ça c'est --> Bien !
 - un homme/femme embrasser un homme/femme sur la bouche, ça c'est --> ?

Pour ceux que je n'ai pas perdu en cours de route, qu'est ce qui différencie mes exemples ? D'un côté nous avons de la souffrance de l'autre nous avons du don de soi !
Alors faire preuve d'amour en donnant un baiser c'est quoi ? Hé oui, un don de soi ! Sauf qu'ici d'un côté il y a trop de boules et de l'autre il n'y en a pas suffisamment. Est-ce à dire alors que c'est la boule qui fait l'Amour ? Qu'est ce que l'on juge là précisément ? Un excédent de boules ou un acte qui ne représente aucune souffrance pour chacun des protagoniste ? Et puis d'abord : nous sommes qui pour nous donner le droit de juger ?

Alors je ne sais pas vous, mais moi, toutes ces histoires bien ça me fout les boules !!!

Capture d’écran 2014-06-03 à 21.22.50.png



03/06/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres