Pouffe mais, point trop n'en faut !

Pouffe mais, point trop n'en faut !

Y'a un mec en Australie qu'a pas entendu !!

 

 

  L'épreuve du maillot de bain... ça n'arrive pas tous les ans chez moi, mais dans l'ensemble même une fois tous les quatres ans, c'est trop pour mon moral !!

 

Franchement c'est toujours pareil, je vois un modèle trop beau de la mort qui tue la mort. Je cours vers lui la bave aux babines. Mes yeux lancent des étoiles et des coeurs roses dans tout le magasin... et paf... c'est la déception.

Et ce pour 3 raisons au choix selon le modèle :

   1 --> Je regarde l'étiquette du prix et me demande directe à qui je pourrais bien revendre un rein ou même un poumon *ou parfois les deux...*.

   2 --> Il ne reste plus ma taille. Alors là, soit je dois me faire enlever des os ou me faire faire une liposuccion drastique pour pouvoir renter dans un 34. Soit, il faut que je demande à ChouPlusGrosQueMoi de rentrer dedans, avec moi, histoire de combler les 80 mètres de tissus en trop.

   3 --> Life is beautiful, il est à ma taille, dans mes prix, donc, jusque là tout va bien. Je vais dans la cabine et là je me rend compte que sur moi, c'est une véritable catastrophe... Je n'ai pas la morpho pour et je ressemble à un pop-corn qui aurait voulu se déguiser en pin-up ! 

 

Alors là, je fond en larmes, je me roule dans la cabine en hurlant et fini par en ressortir en me disant que "bon ben, celui de l'année dernière m'allait encore, non ?".

 

CQFD...

 

Hors cette année, bien j'en voulais un. Parce que l'année dernière je ne me sentais déjà pas très bien dans ma micro-culotte avec le soutif triangle. Il faut savoir que j'ai pris du poids (cause mes entrailles qui m'en font voir des vertes et des pas mûres) et du coup, ben... je complexe *mot principale dans le vocabulaire de toute nana qui se respecte*. Qui dit complexes, dit : je vais aller m'acheter un scafandrier et tout rentrera dans l'ordre... Manque de bol caractérisé, il semblerait que ça ne soit pas à la mode cette année. Donc, je prend mon mal en patience et je lorgne avec intêret la tendance de l'été prochain... *me demande si je ne devrais pas écrire à notre président, piske c'est gratuit, et lui demander de se pencher sur l'épineux problème "maillot-de-bain-miniature"*.

 

Donc, j'attends les soldes *quitte à porter un truc qui ne m'ira pas, autant que j'ai l'impression de m'enrichir sur le dos des magasins*. Et là, je pars à l'aventure... Je sais le modèle que je veux : avec un short. Comme ça, plus besoin de m'épiler au millimètre en stressant dès qu'on voit un poil qui sort sa trogne dont ne sait où... Ah non, ne me faites pas croire que je suis la seule a avoir l'obession du fameux poil que-je-suis-la-seule-à-voir dixit ChouBigleux qui se plis en cinq pour z'yeuter mon aine droite !?!

Bref, je veux ça et point d'autre chose. Et je le trouve ! Nikel, je l'attrape et me dirige vers les cabines. Et misère de misère, il y a un monde fou. Tant pis, je fais ma warrior et m'en vais vers les caisses. Charmante madame m'informe que je pourrais l'échanger sans problème à condition "QUE LES ÉTIQUETTES N'AIENT PAS ÉTÉ ARRACHÉES !!!!". Hum... je chasse l'image que j'ai en tête de ma personne en train de péter sauvagement les attaches avec les dents *façon pitbull qui aurait chopé la rage*. En ce qui concerne la taille, j'ai pris un M/L. Je trouvais ça pas trop humiliant. Mais quand j'ai regardé l'étiquette de plus près, c'est écrit : taille 42. Ouch... Passer d'un 38 à un 42, mon coeur n'a fait qu'un bond *et n'est jamais redescendu...!*

 

Du coup, je décide de retourner dans le magasin avec ChouServiable pour essayer un M ou plus prosaïquement un 40 *l'espoir faisant vivre hein !*. Essayage en vitesse et bien obligée de me rendre à l'évidance : le M ou 40 *aaaah je me meureeee* reste coincé à mi-chemin de mes jambonnaux. Bon... Je ressors dépité et glisse discrètement à ChouDansLaLune : "Le 40 est trop petit...". Et là ChouMugissant de brâmer le museau en l'air aux quatres vents : "AH, LE 40 EST TROP PETIT ?"

...
"Heu, tu sais, certaines informations pourraient avoir, au moins, le mérite de rester confidentielles...".

 

J'vous jure, les mecs ne sont vraiment pas sortables dans les magasins !!!

 

Un jour, j'aurais ce corps !! *mais, ça n'est pas pour autant que je porterais ça ! Faudra que je parle de cette horreur au président...*



10/07/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres